Le saviez-vous ?

Méditation marchée

par Oct 26, 2018accueil, le saviez-vous0 commentaires

Conscient que l’on touche la terre pour faire partir dans la terre l’anxiété, la peur, …

Inspirer un ou deux temps ou plus, trois pas lents.

Expire un ou deux temps ou plus, trois pas lents.

Je marche comme une personne libre, pas mécanique.

C’est apprendre à marcher en pleine conscience.

Poème : « Je suis chez moi (empreinte du pas). Je suis arrivé, arrivé, arrivé. »

Ne pas penser où on veut arriver dans son esprit.

Je suis déjà arrivé. Là où je suis, ici et maintenant.

La maison, c’est là où je suis en ce moment.

Fixer l’Attention au contact des pieds avec le sol

Mettre son empreinte « Dans l’ici et maintenant ».

Être dans le groupe et dans la collectivité, nous en fait bénéficier.

Deux aspects de la méditation

1. S’arrêter, se calmer (sans notre manière de manger ou marcher habituelle)

2. Regarder profondément

Technique : Respiration Consciente pour vaincre le cycle des pensées, des peurs, des formations mentales qui n’arrêtent pas de tourner.

Exemple : les gens dans une gare au petit matin à Bruxelles.
C’est une ruée. Mentalement, on est envahi, puis on se précipite au bureau, vers un autre objectif.

Quand on était petit, on regardait les étoiles, juste dans le moment présent. Aujourd’hui, on a besoin de s’arrêter pour sortir de la course, pour comprendre en profondeur ce qui se passe en nous.

C’est une rivière après la tempête.
La respiration est ce radeau sur lequel on est.

 

1. Respirer – 2. S’arrêter

On n’a pas besoin de comprendre, on ne s’occupe de rien. On regarde passer les arbres, on n’est pas emporté. On laisse tout s’en aller sans s’accrocher, sans les contenir, refouler, refuser. On les laisse passer. Sinon, on refoule, on garde et ça sort en colère.

Laisse les choses être, couler, elles traversent.

On va étudier, cultiver l’habitude de s’arrêter = liberté – stable où on est.

Les émotions ne sont pas utiles pour nous trouver nous-mêmes mais juste pour nous protéger des dangers. Dans la jungle, il est normal d’avoir peur face à un animal sauvage, mais ici, aujourd’hui, la colère et la peur viennent de situations qui n’ont rien à voir avec cela.

Lorsque deux-cent personnes méditent dans une pièce, cela modifie la fréquence vibratoire du lieu. Exemple : méditation de paix. (A.Riou)

Propos recueillis et traduit de l’anglais, lors de la retraite, formation international des éducateurs, enseignants, WAKE UP SHOOLS octobre 2015 pour la certification « Embodiment » . Et propos de Thích Nhất Hạnh