Le saviez-vous ?

“Quand l’homme a écouté La Source qui est en lui… qui peut dire jusqu’où il s’élèvera ?” Martin Gray

par Oct 24, 2018accueil, le saviez-vous0 commentaires

Pourquoi un prof a du charisme ou de l’autorité et l’autre pas ?

Pourquoi les félicitations sont plus porteuses que les reproches ?

Dans la vie de tous les jours, nous jouons un personnage souvent.

Derrière ce personnage, il y a une voix qui nous invite à créer quelque chose de plus grand. Lorsque deux-cent personnes méditent dans une pièce, cela modifie la fréquence vibratoire du lieu. Exemple : méditation de paix. Pourquoi ?

Et si, pour ne pas passer à côté de sa vie, il fallait se soigner différemment ?

On sait tous ce qui est bon pour nous, mais on n’écoute pas ce qui est en nous, on ne se connecte pas.

Nous ne sommes pas séparés les uns des autres.

Nous sommes tous comme les vagues d’un même océan, comme les organes d’un même corps.

Plus on prend soin de l’autre, plus on prend soin de soi. Nous sommes tous reliés.

La Terre (femme) a 5 éléments :

   Montagne – Pré

   Air – Vent

   Eau – Mer – Océan

   Espace qui relie les planètes entre elles

Le Ciel (masculin).

Dans notre environnement, c’est en harmonie ou pas : ressenti de « ça ne va pas » ou « tout va bien ».

–    Quand l’eau ne fonctionne pas, on est bloqué dans les émotions.

–    Quand on se relie à la Terre, cela nous permet de mieux vivre sur la Terre.

–    Quand on respire en conscience, le corps s’apaise et se détend

–    Pourquoi le bol tibétain fait-il tant de bien quand on le fait chanter ? On fait chanter les sept métaux – 7 notes de musique, qui correspondent aux 7 chakras, 7 planètes.

–    Se connecter à nos fréquences : « Qu’est-ce qui élève l’esprit ? » (musique – chant d’oiseau – un tableau dans la nature). Besoin de l’ouverture du cœur.

–    Le plexus solaire, quand il se détend, c’est bon pour nous.

Ce qui affecte :

le dis-harmonieux – l’alimentation –  les conversations dans la plainte – les mauvaises nouvelles …

Si on identifie ce qui est mauvais pour nous, ça passe. Sinon, la maladie survient.

On a tous accès à ces informations, mais on s’en coupe.

On est des antennes.

L’antilope capte que le tigre est repu alors elle peut vivre près de lui.

Conférence Arnaud RIOU : auteur