Le saviez-vous ?

Respiration Consciente

par Oct 26, 2018accueil, le saviez-vous0 commentaires

La respiration consciente = aucune idée sur soi.

Toute l’attention se porte uniquement sur la respiration.

On se connecte avec tous les autres êtres qui respirent sur la planète.

Et on est connectés avec nos ancêtres.

Sur la planète, le but,  c’est être en vie et le rester.

Dans nos cellules, ce processus de respiration nous permet d’être vivants.

On a commencé par respirer par le nombril de notre mère.

Il faut donner une chance à chacun d’être en contact avec sa respiration.

L’émotion est là, mais nous pouvons la laisser là et découvrir la joie, la beauté, l’aide à tous grâce à la respiration.

Respirer, envoi la chaleur dans le sang et régénère toutes les cellules, du cœur au cerveau (pensée, vision…)

L’oxygène va au cerveau pour digérer la nourriture.

La respiration consciente n’est pas une technique de Pleine Conscience.

C’est être conscient de la respiration, pas la changer. Elle existe.

Prendre la respiration comme un objet de concentration, comme un entraînement

Reconnaître que l’on respire

In/out ; quand j’inspire (je sais que j’inspire), je calme mon esprit, quand j’expire (je sais que j’expire), je relaxe mon corps

Deux secondes à l’inspire et deux à l’expire (augmenter progressivement le temps de l’inspire et de l’expire)

Alors, TU es libre, pas écrasé par les pensées.

S’arrêter, c’est changer d’Attention.

Tout ce que tu fais ou penses, tu laisses.

C’est reconnaître la respiration.

C’est quoi l’inspire ? C’est quoi l’expire ?

C’est un cycle, une continuité, comme les vagues. Elles se lèvent et s’abaissent, et quand une se termine, une autre commence.

Au début, notre esprit saute très loin. Après, il s’habitue, donc il saute moins.
Ne pas s’énerver quand notre esprit saute; c’est la nature de l’esprit de penser.

Cultiver la qualité d’être doux avec Soi. Ne pas se punir parce qu’on n’y arrive pas (nos comportements changeront doucement).

Si on prend la main d’un enfant en colère et dire : « Inspire, expire, sois conscient de ta respiration » avec douceur, l’esprit s’en va et revient en douceur.

Suivre l’inspiration/expiration du début à la fin. On comprend ça rapidement.
Quand je suis à l’ordinateur et stressée, faire In/Out.
Quand je suis allongé In/Out.

Ma respiration est plus longue quand je porte mon attention dessus. Comme le bébé qui pleure et se calme quand sa mère vient.

C’est la meilleure façon de développer la Concentration (suivre la respiration) qui facilite l’étude, savoir que l’on est connecté.

Cette respiration permet de regarder profondément le processus : « Elle dit ça : « je me sens en colère. Tiens, pourquoi ? ». Je me donne le choix de l’acte : colère ou pas ?

Faire des mantras: chants, dessins, peut transformer la réalité, la situation, être capable d’arrêter les anxiétés. Etre vraiment présent. Un mantra en sanskrit, c’est un chant de guérison. Chaque son est un point d’acupuncture du corps.(A. Riou)

Propos recueillis et traduit de l’anglais, lors de la retraite, formation international des éducateurs, enseignants, WAKE UP SHOOLS octobre 2015 pour la certification « Embodiment »